Perqué aquela campanha?

LIBERTAT-Lengadòc lance la campagne « occitània: 800 ans de résistance, aujourd’hui comme hier résistons »

Le but de cette campagne, est de nous réapproprier notre histoire, une histoire méconnue de résistances populaires, sur une terre qui continue à résister.

Nous voulons faire connaître notre histoire, à tous ceux et toutes celles qui luttent aujourd’hui, qui prennent conscience de la nécessite de s’opposer au système actuel, pour mieux lutter demain, dans une lutte enracinée.

L’histoire Occitane est méconnue, et pour cause, l’état français a tout intérêt à laisser le peuple ignorant de son passé. En effet l’histoire occitane c’est l’histoire d’une aliénation, d’une colonisation ancienne.

Cette campagne se veut un outil pour une éducation populaire et critique. Critique sur l’histoire enseignée par l’état et la domination. L’histoire des Peuples est usurpée, tronquée, cachée, elle est un instrument de notre aliénation au lieu d’être celui de notre Libération. Populaire, car l’histoire officielle et l’histoire des peuples sont diamétralement opposées dans leur essence même, c’est à dire qu’elles ne partagent pas les mêmes intérêts et finalités.

L’histoire Occitane est riche en révoltes, insurrections, révolutions, depuis plus de 1000 ans, le peuple Occitan a toujours été écrasé dans son envie de liberté mais sans n’être jamais soumis. Nous pouvons observer et analyser dans les mouvements sociaux actuels, dans les formes de résistances multiples et même dans les choix électoraux, une spécificité à cette terre, à ce peuple.

Mais notre situation est paradoxale. Nous sommes un peuple qui se cherche, qui n’a jamais su se positionner clairement face à son histoire. Vivant dans une sorte de fatalité, ce peuple qui pendant longtemps a pensé qu’il serait un des éléments à part entière de la nation française, c’est à dire dans le respect de sa différence. Qui a défendu avec fidélité et dans le sang les valeurs d’une république sociale… qui n’est jamais arrivée. Qui par ses penseurs contemporains a pensé participer à la renaissance de l’idée républicaine, sur des bases pluri-culturelles et fédéralistes. Qui, elles non plus, ne sont pas arrivées.

L’état républicain français, fidèle à lui même, nous a remercié à sa façon. Le peuple occitan n’a eu comme choix que l’exil vers le nord ou servir l’état massivement, ces 150 dernières années. En contemplant impuissant la destruction de ses rivages, la désertification des campagnes, la mort de son industrie, et bien sûr la minorisation de sa culture et la destruction annoncée de sa langue.

L’image du bon méridionale est un condensé de notre histoire passée et présente, avec comme avenir le tourisme de masse, cinq métropoles qui finissent de désorganiser notre territoire et nous étouffent, des lignes LGV, autoroutes, tunnels pour parfaire notre colonisation, tandis que  l’Occitan sera réduit à une œuvre de musée pour quai Branly méridional.

Mais c’était sans compter notre réveil qui s’amorce. De plus en plus de personnes sont conscientes de la spécificité de notre terre, de la nécessité de ne pas laisser mourir ce qui fait notre richesse et qui peut être une force immense. L’Occitanie est assurément une idée d’avenir, une idée qui est l’anti thèse du discours raciste de l’état français, une idée qui ne peut que gêner les dominants dans leur monopole de pouvoir. Pour cela cette d’idée doit être portée par le peuple, elle doit être l’objet d’une réflexion populaire et critique. Les Boliviens tout comme  les Mexicains l’ont compris, combattre le capitalisme passe obligatoirement par la défense fondamentale de la bio-diversité, du pluriel. L’Etat Plurinational de Bolivie a rendu co-officiel 36 langues indigènes au côté de l’espagnol, les Zapatistes enseignent les 4 langues mayas aux jeunes générations, ici, l’extrême gauche applaudit, mais par contre, est totalement insensible à la disparition de l’occitan, du basque, du catalan, du breton etc…Cette campagne rentre donc dans un mouvement de l’humanité contre le capitalisme.

Aujourd’hui une révolution est à gagner elle ne se passera pas sans la récupération de notre Histoire qui est une composante de la critique radicale du système dominant. Nous vous proposons donc par cette campagne de vous réapproprier un héritage volé, l’Histoire a toujours été une arme pour les puissants, mais cette arme est à double tranchant, car elle dégage une puissance immense quand elle sert les intérêts du peuple.

Que vous soyez d’ici ou d’ailleurs, l’histoire de cette terre vous appartient, elle s’inscrit dans la décolonisation historique de TOUS les peuples vivant sous domination de l’état français et par delà de  ses frontières!

LIBERTAT place ses actions présentes et futurs dans la continuité de ces luttes, de cette histoire particulière et en tout point universelle.

CETTE HISTOIRE EST LA VOTRE, L’INSTRUMENT D’UNE LIBERATION EN MARCHE.

Daissar una responsa

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Cambiar )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Cambiar )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Cambiar )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Cambiar )

Connecting to %s